Kaizenitude, Santé & Entreprise

Logo moins de stressplus de kaizenitude

 

Pourquoi la Kaizenitude dans les organisations ?

Entre Incertitude et liberté, la faculté d’adaptation est au cœur des Budos (voie du guerrier) pour improviser et conserver le plus de choix possible !

Cultiver la kaizenitude, c'est polir les qualités requises pour gagner en audace entrepreneuriale, en avançant par petit pas pour des changements meilleurs. En effet, il s’agit, comme pour tout changement, de savoir lâcher le connu pour conquérir l’inconnu et disposer du courage nécessaire.

Le principe de la Kaizenitude est de vous transmettre des clés de savoir-être, le socle de toute évolution, de toute maturation - car pour changer de résultat, nous n'avons pas d'autres choix que de changer nos actions et nos processus internes en respectant ces étapes :

  1. savoir d'abord où on veut aller avec une véritable vision qui vous stimule, qui vous pousse à mettre votre énergie qui converge dans cette direction pour avoir suffisamment de puissance ;
  2. travailler sur sa confiance pour dépasser ses blocages, ses auto-sabotages qui vous empêchent d'avancer dans cette direction, et cela passe par une meilleure connaissance de soi, de ses forces et faiblesses, de ses limites concrètes, pour éviter de se laisser guider par les autres ;
  3. installer l'état d'esprit positif correspondant en étant capable de mieux gérer ses émotions, et en développant son quotient émotionnel ;
  4. travailler sur sa santé, son hygiène de vie, ses routines pour cultiver l'équilibre indispensable pour les 3 premières étapes, conserver dynamisme et enthousiasme; pour entretenir le savoir-faire nécessaire dans le palier suivant, avec
    1. la motivation suffisante (flow, intention, voir travaux de Mihaly Csikszentmihalya),
    2. une bonne gestion du temps sans être victime de celui-ci, orientée vers ses priorités,
    3. la zenitude pour trouver son rythme entre lâcher-prise et action, savoir prendre du recul,
    4. la capacité d'apprendre, d'investir en soi avec la bonne stratégie, sans être un collectionneur de savoir qu'on utilise jamais, ce qui va nous entraîner encore plus dans l'action avec la fluidité, l'aisance suffisante en musclant nos aptitudes physiques et mentales pour nous rendre la vie plus facile comme un coureur de marathon qui, bien entraîner, peut faire facilement 20 kms sans effort.

Toutes ces compétences nous permettront de faire face à notre environnement pour avoir un meilleur impact avec nos actions en interdépendances avec lui, avec

  1. la capacité de gérer le regard des autres, ne pas se laisser intimider, ni ralentir, accepter les critiques,
  2. la maitrise de la communication pour bien faire passer ses messages, ses idées, être charismatique,
  3. une meilleure insertion sociale, en sachant rassembler, travailler en réseau, créer des liens,
  4. savoir convaincre pour exercer une plus grande influence, tout cela au profit de son épanouissement personnel et professionnel avec
    1. plus de sens,
    2. un meilleur alignement entre le corps, le cœur et l'esprit pour exploiter, libérer son potentiel dans la cohérence de ses valeurs,
    3. donner sa contribution optimale, réaliser ses missions de vie, trouver sa place, ce qui est possible seulement quand on est au meilleur de soi-même.

 

LA SANTE DU DIRIGEANT : un levier de performance pour l'entreprise ! 

De nombreuses études confirment les hypothèses suivantes :

- Une bonne santé globale du dirigeant améliore l’image de l’entreprise,

- Une bonne santé du dirigeant a un impact global sur l’ensemble des performances,

- Le manque de sommeil du dirigeant diminue sa performance,

- Les dirigeants qui font du sport sont plus performants.

Le stress lié au travail fragilise la santé du dirigeant et diminue ses performances, mais cela s'équilibre par une bonne hygiène de vie et des activités physiques régulières, ce qui lui permet de mieux gérer l'inattendu et améliorer ses capacités d'adaptation.

 

Voici en quoi notre méthode pourra vous être utile en entreprise :

- Le calme vous permettra d'y voir "clair" en diminuant le bavardage intempestif de vos pensées

- Le détachement vous permettra de passer de l'enjeu au jeu

- Gérer vos émotions vous permettra de prendre des décisions objectives et d'avoir des relations inter-personnelles plus riches et plus apaisées

- La concentration vous permettra de mobiliser vos ressources au moment crucial pour être impactant

- L'estime de soi vous permettra d'oser affirmer vos convictions et vos idées pour apporter tout votre potentiel

EN SAVOIR +

 

LA KAIZENITUDE POUR SOI et L'ENTREPRISE : en quoi cela consiste ?

Voici un article qui expose bien l'Intérêt de promouvoir le sport en entreprises, promotion également organisée par le MEDEF qui a compris depuis longtemps, qu'il s'agissait d'un levier de performance non négligeable et un formidable outil de management :

http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2016/12/15/09008-20161215ARTFIG00009-le-sport-et-ses-bons-effets-sur-la-performance-en-entreprise.php

Si les effets d'une activité physique ne sont donc plus à démontrer sur le bien-être et la santé, nous sommes en capacité de fournir à chacun des clés d'amélioration sur 3 piliers fondamentaux, à la carte, en fonction de leurs besoins : physique, psychique et nutritionnel, qui sont la base d'un équilibre global.

Andrea Debreceni, psychothérapeute et philosophe de formation, et moi-même sommes en mesure de proposer  des interventions individuelles ou/et collectives destinées aux entreprises souscrivant à cette démarche, pour transmettre toute notre expérience et expertise dans les domaines du bien-être physique, mental et social. C'est ainsi que l’organisation mondiale de la santé (OMS) a posé la définition de la santé, inchangée depuis 1946 : un état de complet bien-être physique, mental et social..Il ne s’agit pas seulement de gérer ses émotions négatives pour entretenir sa santé, mais bien d’entraîner ses émotions positives à travers diverses routines vertueuses, pour tendre vers l'état le plus naturel et le plus sain possible. Naturel veut dire que chaque mouvement, même complexe, est réalisé conjointement par le corps et la psyché de façon optimale et efficiente, avec la tension juste nécessaire. Sain décrit l'état normal d'un organisme dont tous les systèmes fonctionnent harmonieusement. Il faut donc acquérir une plus grande sensibilité de son corps pour saisir les moments d'excitations de sa psyché (c'est à dire de son système nerveux qui concerne le réseau formé par ses organes, ses nerfs, son cerveau, ses glandes qui fixent les réponses du corps aux stimulis internes et externes) à travers ses tensions musculaires et ses autres signes corporels.

Notre offre consiste à permettre à chacun de mieux prendre conscience de son corps, de s'y sentir plus en sécurité. C'est le premier étage vers une amélioration de son état psychique général pour mieux gérer l'inattendu. Ensuite un programme nutritionnel adapté et équilibré optimisera les résultats, évitera les coups de pompe et facilitera l'énergie nécessaire pour se prendre en main avec le niveau d'engagement et de persévérance nécessaire.

Notre offre répond parfaitement à une démarche QVT (qualité de vie au travail), de plus en plus encouragée dans les entreprises. Elle est d'autant plus impactante qu'elle a un rôle préventif contre les TMS (troubles musculo-squelettiques), les risques de burn-out et de stress prolongé.

 

Nous pouvons vous proposer un programme adapté en fonction de vos besoins :

- accompagnement dans vos réunionsteam building sous forme ludique et engageante (jeu d’entreprise, méthodes collaboratives, challenges internes…)

- sensibilisation à de bonnes routines physiques (entretien articulaire et musculaire), psychologiques (relaxation, méditation, hypnose) et alimentaires (conseils nutritionnels)

- éveil musculaire pour se sentir bien dans son corps, prévenir les blessures et diminuer les TMS en adoptant une bonne gestuelle, une bonne posture.

 

Ce sont des formats, qui permettent :

- de créer une émulation de groupe 

- de créer un rituel quotidien bienfaisant en moins de 10 minutes

- de se préparer à des gestes répétitifs ou des efforts physiques importants, pour limiter l'usure et les risques de casse

- d'apprendre aussi à mieux récupérer pour moins de fatigue accumulée.

 

Il ne viendrait jamais à l’esprit d’un sportif de haut niveau professionnel d’entamer une compétition sans s’échauffer. Dans l'entreprise, la compétition est présente tous les jours. Il est donc nécessaire de préparer son corps, mais aussi son esprit. Bien s’échauffer le matin, c’est le début de la concentration pour le reste de la journée. Nous pouvons nous adapter à tous les métiers et nous déplacer en entreprise ou ailleurs. N'hésitez pas à nous interroger pour un devis gratuit. 

Contacter l'école SHOSHIN-DO

 

En tant que professeur d'arts martiaux, j'axe mes interventions sur le développement de la conscience corporelle, préalable indispensable pour ressentir au plus tôt les tensions que nous générons, préjudiciables sur le long terme à notre santé physique et psychologique. En effet, l'art martial consiste tout particulièrement à obtenir le maximum d'efficacité avec le minimum d'effort, c'est à dire en éliminant toute crispation et tout mouvement parasite. Ainsi, l'accent sera mis sur la posture, la capacité de ressentir ses tensions pour les dissiper dès leur apparition, la façon de protéger son dos dans ses mouvements (avec le bénéfice de la respiration "dorsale") et la nécessité de cultiver sa mobilité pour enlever ses rigidités notamment dans les hanches, les épaules et le dos. Il s'agit de restaurer un sentiment de sécurité en renouant avec ses sensations corporelles. Au programme, j'insisterai donc sur l’apprentissage des gestes bien faits, la compréhension de leur utilité et leur intégration dans le rituel quotidien de travail.

 

De son côté, Andrea Debreceni peut intervenir sur les clés psychologiques indispensables à détenir pour une meilleure compréhension de ce qui se joue dans notre psyché. On touche ici du doigt la différence entre un psy et un coach : le coach favorise une détente pour apprendre à gérer l'impact de ses émotions négatives, tandis qu'une psychothérapeute mettra en exergue nos contradictions, qu'il faudra affronter tôt ou tard pour générer une détente réelle et durable (comment un enfant apprend à affronter ses cauchemars pour qu'ils disparaissent).

Andrea1

Nous ne pouvons pas nous exonérer du travail sur soi et de nos émotions sous peine de les voir ressurgir aux mauvais moments, alors que nous avons passé notre temps à les enfouir, les cacher en ajoutant des pansements divers (en suivant par exemple de multiples thérapies qui survolent le problème, sans se remettre réellement en question, ou en se défoulant à travers un sport qui nuit à haute dose à notre santé, et qui nous "fortifie" en apparence). En évinçant nos frustrations, nous limitons notre liberté, et c'est l'une des causes de stress les plus fréquentes, qui perturbe le fonctionnement de notre corps. D'où les sentences martiales du style, "le véritable combat est contre soi-même". Mais il faut trouver ce courage en toute sincérité, sans se retrancher derrière les : "on ne me changera pas", "je suis comme ça et pas autrement" etc. On attend la plupart du temps le dernier moment, quand le corps n'en peut plus de "mal à dire". Nos frustrations s'accumulent en nous dès l'enfance et limitent nos désirs, mais à trop forte dose nous rend moins motivés, actifs et enthousiastes. Plus nous réfléchissons, plus les peurs et les doutes s'intensifient.

 

Ensemble, nous proposons donc à chacun d'atteindre son état psychologique et physique optimal, c'est à dire avec calme et assurance dans sa vie privée comme professionnelle, là où les peurs, les frustrations stériles sont anéanties en empêchant toute excitation de la psyché qui parasiterait la pertinence de ses actions. Le but est d'agrandir peu à peu votre zone de confort, augmenter votre efficacité même à un niveau d'activité plus élevé et développer des compétences (grâce à l'effet cumulé) de plus en plus complexes mais indispensables dans nos vies professionnelles, comme : affiner les sensations corporelles, maitriser ses tensions, conserver une posture correcte, sentir ses équilibres et déséquilibres, préalables à des compétences plus complexes comme mieux appréhender les risques, évaluer la bonne distance avec eux, se mouvoir confortablement, maintenir sa vigilance, mobiliser l'intention, distinguer l'ego de son soi intuitif (exempt de jugement, de fierté comme de honte), discerner ses erreurs pour les corriger plus vite et améliorer toute la liste des soft skills si souvent réclamées etc. Il faut miser sur soi, notre véritable richesse, car les outils à notre disposition n'ont de sens que si nous savons nous remettre en question pour bien les utiliser !

Contacter l'école SHOSHIN-DO

Adoptez la kaizenitude 1

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.