Kaizenitude

Equilibres kaizenitude2

« Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment est maintenant. » – proverbe chinois

 

Un peu de suspense avant de dévoiler la richesse de ce logo et des enseignements qui s'y rapportent. Vous trouverez néanmoins beaucoup d'éléments de réponse sur le site et plus encore plus tard. Faites partie de ce mouvement qui n'aura pas de limite en posant les bases d'un équilibre harmonieux nécessaire dans votre vie quotidienne tant sur le plan physique, psychique que nutritionnel. Rejoignez-nous ! C'est l'occasion de prendre les bonnes habitudes pour cultiver votre équilibre, si souvent malmené et précaire.

Rejoignez le groupe qui s'adresse à tous ceux qui sont intéressés par cette recherche. Tous les niveaux sont les bienvenus. Dans notre vie quotidienne, nous subissons tous les jours des pressions et des tensions diverses et variées, et il est important de cultiver un certain état d'esprit pour être plus combatif tout en restant pacifique. Partageons le plaisir de développer notre intelligence sociale à travers des plans d'actions pour stimuler nos compétences !

Si vous pensez que cette activité est réservée aux pratiquants d'arts martiaux, changez d'avis en venant nous retrouver pour une parenthèse martiale. La première séance est gratuite sur réservation (au minimum 2 personnes). Contactez-moi pour un rendez-vous ou suivez nous et likez la page FACEBOOK de l'espace Kaizen ou sur LINKEDIN.

 

"Santé" vous bien, car comme l'a dit  un proverbe indien

" Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester " !

Carte cadeaux1

Mon ambition est de vous aider à trouver votre équilibre avec 3 piliers qui constitueront le fil rouge de mes activités, car il faut que nous en prenions tous soins, à savoir :

- l'équilibre psychique, pour mieux gérer son stress avec un mental à toute épreuve,

- l'équilibre physique, pour avoir un corps tonique sous bonne "tension",

- l'équilibre alimentaire, la base, pour donner le bon carburant aux 2 autres.

Quels sont les secrets de l’équilibre ? D'après le cardiologue - nutritionniste Frédéric Saldmann, auteur du livre "le meilleur médicament, c'est vous !", il faut faire de l’exercice physique quotidien  (30 minutes minimum), avoir une bonne alimentation variée et au moins respecter 7 à 8h de sommeil pour laisser le corps renouveler ses cellules dans les meilleures conditions, limitant les risques de dégénérescence. 

Vous devez avoir une approche systémique car ces 3 piliers sont interdépendants. Vous savez comme moi que le mental agit sur votre corps et inversement, et qu’une bonne alimentation va booster votre énergie (en éloignant coup de pompe, somnolence, fatigue, mauvaise humeur, stress et déprime). Mon enseignement à travers la "Kaizenitude" tournera autour de ces 3 thèmes pour que vous trouviez le bon alignement entre votre Coeur, votre Cerveau et votre Corps, afin d’améliorer vos capacités d’adaptation et finalement de goûter le bonheur simple d’être présent à soi et aux autres. Les défis sont ni plus ni moins, de cultiver le sourire, rester relax avec la zen-attitude et développer la pêche avec une bonne respiration !

Pour se faire, rien de mieux qu'un art martial pour entraîner son corps et son esprit avec des exercices variés, et bénéficiez de conseils de coachs possédant une réelle expertise fondée sur une expérience probante pour vous accompagner et équilibrer votre balance énergétique avec un rapport dépense-apport calorique suffisant. Vous savez que maintenir un déséquilibre trop longtemps vous fera basculer vers des maux irrerversibles ou il ne restera plus qu'à ralentir le processus. Alors, agissez avant !

Inscrivez-vous dans une démarche durable pour vous faire du bien. Rappelez-vous : la folie c'est de faire la même chose et de s'attendre à un résultat différent. Variez vos outils, développez vos bagages car comme l'a dit un ami ostéopathe, "si vous ne savez vous servir que d'un marteau, vous n'allez savoir faire qu'enfoncer des clous et votre vie va prendre la forme d'un clou !"

En agissant sur ces 3 clés avec ma méthode, mise au point par des années de pratiques, d'expérimentations, de formations, de galères et de succès (vous trouverez mon CV sur cette page : CV), conjuguée au savoir faire de ma compagne, Andrea Debreceni, philosophe et psychothérapeute (cf les 3 CLES), vous vous doterez des armes nécessaires pour vous sentir bien quels que soient les défis à relever.

Une question ? des doutes ? vous voulez en savoir plus, contactez-nous ! 

J'espère que vous l'avez compris, je privilégie la compréhension du lien corps-esprit en facilitant leur unité par une étude de votre mobilité corporelle, témoin de votre état mental, par l'éveil à vos conditionnements limitants souvent inconscients et le déblocage progressif de vos tensions, pour que intention et action aillent dans le même sens. Cependant, ici, je ne remplace pas l'intervention du ou de la psychologue, à même de dénouer des blessures plus profondes ainsi révélées, en vous invitant à une introspection de votre psyché avant que la "mal à dire" ne soit trop somatique. Il faut préciser que ce travail ne sera efficace que dans le cadre d'une recherche sincère, en parallèle de l'enseignement que je propose, pour déjouer les résistances de l'égo.

Pour faciliter la compréhension de soi, j'utilise des mouvements de self défense qui cumulent plusieurs avantages : outre l'éveil corporel, la coordination, la fluidité, l'efficacité des gestes pour acquérir la mobilité indispensable dans le cadre de réflexes d'auto-defense, ils préparent surtout le corps et l'esprit à mieux réagir face aux épreuves de la vie quotidienne où nous sommes régulièrement soumis à des stress, à des tensions diverses et variées.

J'ai pris le parti de favoriser une attitude pacifique en insistant sur votre capacité à vous relaxer, à mieux respirer pour vous détendre et canaliser la fréquence et l'intensité de vos "pics" émotionnels ; il s'agit de vous enseigner à ne pas donner d'accroche ni rentrer dans l'escalade de la confrontation; il me semble plus utile de concentrer votre temps à développer une meilleure capacité de lecture et d'écoute des tensions qui surgissent, ce qui sera très utile dans votre vie quotidienne, là où vous aurez beau passé votre temps à vous entraîner dans les circonstances les plus difficiles, vous vous retrouverez toujours en état d'infériorité face à des agresseurs qui auront préparé leurs méfaits, en position incontestable de force (sinon il ne prendrait pas le risque).

Travailler sous stress intense présente aussi des risques car il augmente votre taux de cortisol, nuisible à votre santé et ralenti votre capacité d'apprentissage. C'est bien sûr l'inverse des courants de close combat divers (kravmaga et autres) qui surfent sur vos peurs en vous faisant croire que vous pourrez devenir des guerriers plus redoutables que la délinquance de la rue (ce qui ne renforcera que votre ego qui aime croire cela). C'est en effet pure illusion, car agir sur vos frustrations ne fera que cacher partiellement vos peurs profondément ancrées par votre éducation vous interdisant toute brutalité.

Ce n'est donc que dans votre capacité à discerner le danger avec calme et à l'éviter autant que possible que votre salut viendra, en conservant la mobilité maximale sans tomber dans l'effet "entonnoir" de l'agressivité que prônent ces autres disciplines. C'est un chemin plus long d'apprentissage au départ mais qui garantit un vrai épanouissement de soi, là où cumuler simplement des techniques de destruction ne feront que vous rassurer de façon illusoire (en flattant votre ego) car vous ne pourrez jamais atteindre le paroxysme d'une situation réelle. Soyons clairs, je ne prétend pas vous aguerrir au point de lutter contre un soldat entraîné ou un combattant de MMA ou de ring, car là bien sûr, il faudra passer par d'autres épreuves, mais vous aurez peu de chances de les trouver agressifs dans la rue, ces disciplines forçant l'humilité, l'honneur, le respect et la persévérance. Nous sommes tous différents et canaliser vos peurs peut passer dans un premier temps par appréhender votre gestion du stress en repoussant vos limites toujours plus haut mais ne vous exonérera pas tôt ou tard d'un nettoyage plus profond en décelant plus tôt les premiers signaux de votre agitation sensorielle pour les estomper le plus précocement possible avant qu'ils ne deviennent incontrôlables. Cela va réclamer une sensibilité corporelle plus affinée qui vous rendra capable au contraire de garder votre calme et de percevoir facilement la réelle intention de votre adversaire, afin d'anticiper plus sûrement avant que la situation dégénère et qu'elle vous pousse à une réaction (plutôt qu'une action) qui vous placera en bourreau ou victime plutôt qu'en adulte capable de prendre la bonne mesure avec assertivité*.

* L’assertivité est un concept développé par le psychologue new-yorkais Andrew Salter qui définit le concept d’affirmation de soi dans le respect de l’autre. Gagner en audace signifie aussi être capable de s’affirmer sereinement quel que soit son interlocuteur. En étant sur un mode assertif, vous apprendrez à être plus ferme sur le fond (on affronte le détracteur, le problème, l'objection et on s’affirme pour le traiter) et plus souple sur la forme (on ne manipule pas, on n’agresse pas : on reste dans le respect de l’autre).

Mon conseil personnel : Déterminer votre profil (passif, agressif, manipulateur ou assertif) et travailler votre capacité à affirmer votre point de vue et à le soutenir de manière assertive dans des situations conflictuelles. Augmenter votre attention à la fois sur vos sensations internes et sur votre environnement.

 

Logo moins de stressplus de kaizenitude

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.